LES 36 COULEURS  Index du Forum
 
 
 
LES 36 COULEURS  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Madeleine Lemaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LES 36 COULEURS Index du Forum -> sites à visiter -> Grands peintres .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arcencielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 629
Localisation: Aulnay sous Bois
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 30 Juin - 15:12 (2011)    Sujet du message: Madeleine Lemaire Répondre en citant

Madeleine Lemaire (1845-1928)



— Célèbre aquarelliste française qui appréciait beaucoup la musique, son atelier était le plus brillant et le plus fréquenté des salons bourgeois de la Belle Époque. Elle reçut d'abord des artistes comme elle-même. Bientôt ce fut le tour du Faubourg Saint-Germain.


Ces soirées culturelles donnaient l'occasion de lancer de jeunes artistes. Le silence absolu était de rigueur durant les récitals. Dans cet atelier salon, se côtoyaient Marcel Proust et Reynaldo Hahn qui s'y rencontrèrent pour la première fois, le 22 mai 1894; Victorien Sardou, Colette, Guy de Maupassant, Robert, comte de Montesquiou, Gabrielle Réju, dite Réjane; Jean-Louis Forain, Antonio de La Gandara, Jean Mounet-Sully, Emma Calvé, Camille Saint-Saëns, Marie Diemer, Laude de Sade, comtesse Adéhaume de Chevigné; Jules Massenet, Tony, dit Marshall Le Grand, Marie-Laure Bichoffscheim, vicomtesse Charles de Noailles; Sarah Bernardt, Henri Rochefort, Constant Coquelin, Robert de Flers, Arman de Caillavet, François Coppée, Marie-Clémentine de Rochechouart-Mortemart, duchesse d'Uzès; le chanteur Félix Mayol, l'homme politique Raymond Poincaré, Paul Deschanel, Émile Loubet, et le grand comédien Lucien Guitry.

Son amour des fleurs l'avait fait surnommer «L'Impératrice des Roses». Alexandre Dumas fils disait de madame Lemaire : «C'est elle qui a créé le plus de roses après Dieu».





Madeleine Lemaire
 
"Impératrice des roses" ...
 
 
 
Les roses que nous sommes en train de dessiner et de peindre cette semaine, nous permettent de "faire la connaissance" d'une personnalité fort célèbre à son époque, dont les oeuvres,oubliées pour la plupart aujourd'hui, représentaient des scènes de la vie quotidienne, ainsi que des bouquets de roses, ce qui lui a valu le surnom d'impératrice des roses.  

 
Madeleine Lemaire peintre et aquarelliste française (1845-1928) tenait aussi un salon le mardi où se rencontraient des personnalités du monde des arts et de la littérature : Proust, Maupassant, Sarah Bernhardt... Dumas fils dont elle fut la maîtresse ....
 
 
Elle fut introduite très jeune dans les salons par sa tante, Mathilde Herbelin (peintre miniaturiste - pour en savoir plus - ici ), amie de Georges Delacroix, qui recevait l'intelligentsia du Second Empire.  
 
En 1870, à Dieppe, elle rencontra Alexandre Dumas fils, qui lui fit connaître la haute société et lui permit d'avoir en 1890 l'un des salons les plus brillants et influents de Paris, tant du point de vue artistique que mondain.  
Elle dut ses succès de femme du monde à un sens inné du contact.  
C'est ainsi qu'elle rencontra Proust à l'âge de vingt ans, qu'elle lui présenta en 1893 Robert de  Montesquiou et Reynaldo Hahn et qu'elle organisa le Bal de l'Exposition et le Bal grec.  

 

 
 Mais elle mena dans le même temps sa vie de femme peintre indépendante avec une modestie jamais démentie.  
 
Ainsi qu'elle l'écrit en 1924 à Georges de Porto Riche :  
«  je  suis hélas la doyenne des femmes peintres ... je suis sur la brèche depuis 50 ans ... j’ouvre  ma 50e exposition ... je n'ai jamais rien demandé, l'État ne m'a jamais acheté un tableau, j’ai bien travaillé toute ma vie. Réveillon, décembre 1924.»  
 
(Cf. " Femmes peintres et salons au temps de Proust - Hazan)  

 

 
 
Afin de mieux cerner le personnage que fut  
Madeleine Lemaire :  
une rapide biographie:  
 
Madeleine Lemaire, née Jeanne Madeleine Coll, est née en 1845 aux Arcs sur Argens  
 
1857  
S'installe à Paris et devient à l'âge de douze ans l'élève du peintre Chaplin.  
1864  
Expose pour la première fois, alors qu'elle est âgée de dix-neuf ans, au Salon officiel impérial.  
1865  
Épouse le peintre Casimir Lemaire, dont elle a une fille, Suzanne.  
1870 -1878  
 Expose au Salon officiel de Paris.  
1879  
Membre titulaire à la création de la Société des aquarellistes français  
1880 et1894  
 Expose à la Société des aquarellistes français.  
1886  
Expose à la Société des pastellistes français.  
1891  
Création dans son atelier du nouveau Salon de la Société nationale.  
1898  
 Participe à la Biennale de Venise.  
1899  
Nommée professeur de dessin au Muséum d'histoire naturelle.  
1900  
 Médaille d'argent pour l'ensemble de son œuvre à l'Exposition universelle  
1903 -1924  
 Expose à la galerie Georges Petit à Paris.  
1903  
Expose à Londres.  
1906  
Vice-présidente du jury du Femina.  
Chevalier de la Légion d'honneur  
1908  
Crée l'Université des arts.  
1912  
Expose à la galerie Georges Petit à Paris.  
1923  
Rétrospective de son œuvre à la galerie Charpentier à Paris.  
1928  
Mort de Madeleine Lemaire au château de Réveillon.  
 

 
 
Si vous avez envie de vous immerger dans cette ambiance du " tournant du siècle"  
à l'époque des salons et de la dure vie professionnelle de ces femmes ...  
A lire un roman de    
Bernadette Pécassou- Camebrac  
( collection J'ai lu) :  
"L'impératrice des roses"  
 
Quand vous l'aurez terminé vous n'aurez qu'une envie ...  
peindre des roses ...  
ou vous rendre chez Madeleine Lemaire en attelage, robe longue et éventail ...  
( et c'est pareil pour les messieurs !) 




************************************************************************************************************


Dernière édition par Arcencielle le Sam 18 Fév - 00:09 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Juin - 15:12 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Arcencielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 629
Localisation: Aulnay sous Bois
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 11:27 (2012)    Sujet du message: Madeleine Lemaire Répondre en citant

Biographie Madeleine Lemaire


--------------------------------------------------------------------------------

"Je suis hélas la doyenne des femmes peintres... je suis sur la brèche depuis 50 ans... j’ouvre ma 50e exposition... je n’ai jamais rien demandé, l’État ne m’a jamais acheté un tableau, j’ai bien travaillé toute ma vie." Madeleine Lemaire, 1924.

L'artiste peintre française Madeleine Lemaire naît en 1845 et décède en 1928.

Madeleine Lemaire est une femme d’influence et des plus importantes dans le monde culturel et artistique de la fin du XIXe siècle. En 1900, la société se reçoit essentiellement dans des salons qui existent grâce aux femmes d’un monde dont le mérite essentiel est de jouir d’un grand nom agrémenté d’une grande fortune, qui leur permettent de tenir leur rang, ce qu’elles savent faire avec un art consommé. C’est également ce que fait Madeleine Lemaire, femme au caractère libre "extrêmement puissante", disait Marcel Proust : elle possède un esprit à l’emporte pièce et une intelligence percutante, alliée à une grande rigueur de travail qui en fait une femme incontournable, fascinant le gratin parisien et européen qu’elle sait attirer chez elle.

Sa réussite de peintre aquarelliste est de ce fait très vite exceptionnelle et Marcel Proust, qui la connut très jeune, la tient en grande estime, sans doute parce que sa personnalité de femme brillante et libre lui plaît. Très tôt, elle vit de sa peinture par son talent de peintre et d’aquarelliste, formée par sa tante Mathilde Herbelin, miniaturiste connue ; élève de Chaplin, elle expose sa première toile à 19 ans ; à 33 ans, elle crée la Société des Aquarellistes français, la Société des Pastellistes, devient Membre du Femina puis, pendant 25 ans, elle est professeur au Muséum d’Histoire Naturelle et expose à la Galerie Georges Petit. Elle est aussi décorée de la Légion d’honneur, fait rarissime pour une femme en 1900. Féministe, elle lutte pour que les femmes peintres soient reconnues sur le même plan que leurs condisciples masculins.



************************************************************************************************************


Dernière édition par Arcencielle le Sam 18 Fév - 00:13 (2012); édité 3 fois
Revenir en haut
Arcencielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 629
Localisation: Aulnay sous Bois
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 11:37 (2012)    Sujet du message: Madeleine Lemaire Répondre en citant







Proust écrit la partie Les Réveillons au château de Réveillon qui se situe dans la Marne appartenant alors à son amie Madeleine Lemaire. Ceci semble prouvé par « l’utilisation de papier à dessin appartenant à Madeleine Le maire » ,

Madeleine Lemaire, aquarelliste, tient un des salons les plus en vue de la Belle Époque à Paris rue de Monceau ; mais elle invite aussi ses fidèles à la suivre en été dans son château, où Proust séjourne donc en 1895 avec Reynaldo Hahn.

Il y décrit l’été et l’automne (en octobre p. 363), ce qui permettra aux éditeurs de distinguer deux chapitres : Réveillon à la belle saison et Réveillon à la mauvaise saison.

La château y est décrit tout le long des pages : les longs corridors, la salle à manger, les boiseries, ainsi que le jardin, et notamment les statues de la pelouse, les fleurs, les poules, les paons, les marronniers. Proust décrit aussi les environs : les vignes, un petit val, le petit bois de pin, le village et son église…

Il y décrit aussi la vie du château : les petits-déjeuners dans la salle à manger, les chambres isolées par de longs corridors, les retrouvailles le soir au coin du feu, les siestes sous les marronniers par temps chaud, les fenêtres éclairées dans la nuit au retour d’une promenade nocturne, la toilette dans le cabinet avant de descendre dîner, les visites des amis et des habitants des châteaux aux alentours, les courses chez le papetier du village…. Il y parle beaucoup du temps, qui est semble-t-il assez mauvais. Le froid, la pluie, le vent y semblent permanents.
************************************************************************************************************
Revenir en haut
Arcencielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 629
Localisation: Aulnay sous Bois
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 11:53 (2012)    Sujet du message: Madeleine Lemaire Répondre en citant

Madeleine Lemaire

Madeleine Jeanne Lemaire, née Coll, est un peintre et aquarelliste français de genre académique née en 1845 et morte en 1928.

Biographie




Phoebé, toile présentée au salon de Paris en 1896


Madeleine Lemaire est l'élève de Madame Herbelin et de Charles Chaplin. Elle se spécialise dans les scènes de genre (parfois dans le goût du XVIIIe siècle) et mondaines et surtout dans les natures mortes et les fleurs. Elle fait son entrée au salon de Paris en 1864, où elle expose tout au long de sa vie, y recevant des prix en 1877 et en 1900. Elle expose également à la société des aquarellistes à partir de 1879. Madeleine Lemaire illustre aussi des livres, comme Les Plaisirs et les jours de Marcel Proust, ou L'Abbé Constantin de Ludovic Halévy, ou encore les poèmes de Robert de Montesquiou.

Chaque mardi, d’avril à juin, Madeleine Lemaire reçoit le Tout-Paris dans son hôtel particulier du n° 31, rue de Monceau, dans ce qu'André Germain appelle « de chaudes tueries. » Son jardin est planté de lilas. Elle reçoit aussi bien l’aristocratie du faubourg Saint-Germain (les La Rochefoucauld, Luynes, Uzès, Haussonville, Chevigné, Greffulhe) que de jeunes artistes et des célébrités de la scène ou de la politique. Comme Mme Verdurin, dont elle est l'un des modèles, elle a des arrêts définitifs du genre : « Je ne veux pas de ça chez moi ! » (Ghislain de Diesbach)

Son atelier transformé en salon accueille des personnalités aussi diverses que Marcel Proust, Reynaldo Hahn, Victorien Sardou, Guy de Maupassant, Paul Bourget, Robert de Montesquiou, Réjane1, Jean-Louis Forain, Antonio de La Gandara, Mounet-Sully, Emma Calvé, Camille Saint-Saëns, Marie Diemer, Jules Massenet, Tony, dit Marshall Le Grand, Sarah Bernhardt, Henri Rochefort, Constant Coquelin, Robert de Flers, Gaston Arman de Caillavet, François Coppée, la duchesse d’Uzès, le chanteur Félix Mayol, l’homme politique Raymond Poincaré, la cantatrice Marie Van Zandt, Paul Deschanel, Émile Loubet, et le comédien Lucien Guitry. André Germain, qui fut son invité, l'appelle « la massacreuse de roses2, » et la trouvait « laide, disgracieuse et autoritaire. » Il décrit ses réceptions de ces mots: « On étouffait chez elle, dans des soirées pénibles, avec de longs intermèdes musicaux2. »

L’été, Madeleine Lemaire déplace ses invités et les installe dans son château de Réveillon, dans la Marne, ou dans sa villa dieppoise au 32, rue Aguado, où elle invite notamment Proust et Reynaldo Hahn.

Elle est en 1900 le professeur de l’aquarelliste Blanche Odin.

Peintre – fort oubliée – spécialisée dans les fleurs, Alexandre Dumas fils, dont elle a été la maîtresse, a dit d’elle : « C'est elle qui a créé le plus de roses après Dieu ». On la surnommait après Robert de Montesquiou « l’impératrice des roses3. » Elle a reçu la légion d'Honneur en 1906. Une trentaine de ses œuvres - pastels, huiles et aquarelles - ont été présentées en avril-juin 2010 au Musée Marmottan-Monet, à Paris, dans le cadre d’une exposition consacrée aux femmes peintres au temps de Marcel Proust. Les musées de Dieppe, de Mulhouse et de Toulouse possèdent quelques unes de ses œuvres, et le musée du Louvre possède une aquarelle (Valet de chambre portant une lettre) et un bouquet de l'ancienne collection Le Masle.

Quelques œuvres[modifier]
Le Chariot des fées, huile sur toile, exposée au Fine Arts Palace (1893) et au musée Marmottan (2010)
Les Fées, huile sur toile, 1908 (deux personnages)
Ophélie, huile sur toile
Roses, aquarelle (roses jaunes et roses dans une corbeille sur un tissu bleu)
Hortensias bleus (jeté de fleurs sur fond beige)
Thé à l'hôtel Deville, huile sur toile, scène mondaine, collection privée
La Volupté
Allégorie de l'automne, huile sur toile (représentant la jeune duchesse de Gramont)
L'Attente, aquarelle (scène d'intérieur: jeune femme en rose à la fenêtre)
Jeté de roses retenues par un ruban bleu, aquarelle
Scène dans un train, aquarelle
Fleurs au bord de la rivière, huile sur toile
Étude de lilas, de roses et d'une jonquille
Un moment musical, huile sur toile (jeune fille en jaune jouant de la guitare)
Roses et pivoines dans un vase Médicis
Après-midi de broderie, huile sur toile dans le goût XVIIIe siècle, (scène des genre avec six personnages féminins)
Dame assise dans un fauteuil Dagobert, huile sur toile

Notes et références[modifier]


1.↑ Dont elle fit le portrait
2.↑ a et b André Germain, op. cité, p. 51
3.↑ André Germain, op. cité, p. 52

Bibliographie[modifier]
André Germain, Les Clés de Proust, Paris, éditions Sun, 1953
Henri Raczymow, Le Paris retrouvé de Marcel Proust, Paris, Parigramme, 2005, pp. 102-107

Voir aussi[modifier]
Entourage de Marcel Proust
************************************************************************************************************
Revenir en haut
Arcencielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 629
Localisation: Aulnay sous Bois
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 12:04 (2012)    Sujet du message: Madeleine Lemaire Répondre en citant

http://www.alaintruong.com/archives/2009/06/01/13931475.html
************************************************************************************************************
Revenir en haut
Arcencielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 629
Localisation: Aulnay sous Bois
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 12:07 (2012)    Sujet du message: Madeleine Lemaire Répondre en citant










************************************************************************************************************
Revenir en haut
marieclairecoupal


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2011
Messages: 66
Localisation: Mauricie
Féminin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle

MessagePosté le: Ven 17 Fév - 00:24 (2012)    Sujet du message: Madeleine Lemaire Répondre en citant

wowwwwwww!  C'était une grande dame dans sa simplicité.  Et les roses sont si belles que j'en ressens le parfum.
Merci de me l'avoir fait connaître!
************************************************************************************************************
Revenir en haut
Arcencielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 629
Localisation: Aulnay sous Bois
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 18 Fév - 00:27 (2012)    Sujet du message: Madeleine Lemaire Répondre en citant

Et oui Marie -Claire , j'ai découvert les oeuvres de Madelaine Lemaire l'année dernière lors de ma visite au musée Marmottan à Paris , le thème était

"Femmes peintres et salons au temps de Proust, de Madeleine Lemaire à Berthe Morisot,"

J'ai tout de suite eu beaucoup d'admiration pour ses oeuvres, de les voir en réalité c'est sublime ! rien à côté des images que je vous place actuellement !...Si vous avez l'occasion de pouvoir revoir ses oeuvres ne manquez surtout pas la visite , vous ne le regretterez pas .









Madeleine Lemaire (1845-1928) Les Fées, 1908 – Sens, musée de Sens, ancienne collection Suzette Lemaire © Cliché E. Berry - Musées de Sens


Voici le lien du musée http://www.obiwi.fr/culture/expos-et-creations/86326-femmes-peintres-et-sal…
************************************************************************************************************
Revenir en haut
Arcencielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2010
Messages: 629
Localisation: Aulnay sous Bois
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 18 Fév - 00:43 (2012)    Sujet du message: Madeleine Lemaire Répondre en citant



Madeleine Lemaire

************************************************************************************************************
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:11 (2018)    Sujet du message: Madeleine Lemaire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LES 36 COULEURS Index du Forum -> sites à visiter -> Grands peintres . Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com